Le top 5 des coups de coeur

Comme je l’ai dit dans mon précèdent post, la blogosphère s’est mis à la mode du top 10. En tant que lecteur, je suis contenté d’observer ce mouvement de loin. Mais voilà, Kyouray me tanne régulièrement pour que j’y passe aussi. Je me suis alors penché sur l’idée et j’ai donc décidé d’écrire un top 5.
Pourquoi un top 5 et pas un top 10 ? Parce qu’il m’arrive d’avoir l’esprit de contradiction et que j’adore ne pas faire comme tout le monde. Mais surtout, je ne voulais pas rédiger un top pour rédiger un top. J’ai voulu profiter de cet exercice pour me plonger dans mes souvenirs de fan. Et de ce grand plongeon, j’en ai ressorti 5 gros coups de cœur. Garanti 100% subjectif.

5. Naruto

Alors que la redécouverte de Dragon Ball m’a ouvert au monde du manga, Naruto est la série qui m’a fait découvrir l’univers de l’animation japonaise. A une époque, je fus donc un fan assidu qui prenait sa dose hebdomadaire de « Kage no Jutsu ». Et je l’assume.
Car, pour moi, tous les débats autour de Naruto sont essentiellement dû à sa communauté de fan. Car, des qualités, cette série en possède et elle sait tenir le spectateur en haleine dans les temps forts. Ces temps forts m’ont justement fait apprécier cette série. Ils ont réussi à me faire vibrer et oublier les longueurs récurrentes. J’ai donc passé d’agréable moment en la regardant avant de lâcher lors de l’interminable transition qui précède Naruto Shippuden.

4. Beck / Death Note

Pour cette quatrième place, je n’ai pas pu choisir entre ces deux séries made in Madhouse. Beck et Death Note sont deux séries qui ont su m’envouter mais pour des raisons différentes. D’un côté, Beck est une oeuvre qui m’a essentiellement touché car proche de mon vécu personnel. Techniquement pauvre, elle m’a donc séduit par son histoire et ses personnages. De l’autre, Death Note est un énorme blockbuster qui bénéficie d’une production de meilleure qualité. Supérieur du point de vue technique et scénario, Death Note est un formidable générateur à suspens. Mais la fin m’a laissé un profond goût d’inachevé.
Et entre les deux, mon cœur balance. Statut quo.

3. 5 centimeters per second

Passer d’un Naruto à 5 centimeters per second est sans doute déroutant. Pourtant, sans le ninja orange, je n’aurai jamais connu Makoto Shinkai. Alors que je dévorai les aventures de Konoha, je découvris en effet le premier court métrage de Makoto Shinkai : Hoshi no Koe.
Quelques années plus tard, le réalisateur japonais produit donc 5 centimeters per second. Plus abouti, ce fût une grande claque. Artistiquement, ces précédentes œuvres était très réussi mais avec ce film, Makoto Shinkai passe la vitesse supérieure. Mais sa grande force, c’est d’avoir su développer un univers unique ou règne la contemplation, la mélancolie, les déchirures et l’amour. Bravo Makoto.

2. Cowboy Bebop

Dans le domaine artistique, il y a des œuvres sur laquelle le temps n’a pas d’emprise. Cowboy Bebop en fait partie. Dix ans après sa sortie, cette série n’a pas pris une ride. C’est à se demander qu’elle est son secret de longévité.
A cette question, je n’ai pas de réponse. A vrai dire, je ne cherche pas même pas à y répondre. Je préfère largement profiter des aventures de l’équipage du Cowboy Bebop , d’écouter sans cesse sa magnifique bande son et surtout de revoir encore et encore cette formidable dernière scène. Un de mes meilleurs souvenirs.

1. Princesse Mononoke

En numéro 1, il ne pouvait y avoir que ce chef d’oeuvre du maître Hayao Miyazaki. De par le contexte, Princesse Mononoke tiendra toujours une place à part dans mon coeur. Je me rappellerai toujours de ce profond sentiment qui m’a envahit lorsque je suis sorti de la salle de cinéma. Je me revois blotti dans un coin du fauteil, n’osant pas bouger par peur de faire du bruit, complètement hypnotisé par l’écran. Plus que de l’animation, ce jour là fut pour moi un grand moment de cinéma. Tout simplement inoubliable.

Publicités

~ par Beck sur octobre 2, 2008.

6 Réponses to “Le top 5 des coups de coeur”

  1. Tu parles ! Tu avais la flemme de faire un top 10 avoue ! :}
    En tout cas, ce top contient de bonnes choses que j’ai bien aimé (Ok, Naruto moins depuis un bon moment).

  2. Évidemment qu’il y a que des bonnes choses !

    :)

  3. Petit veinard, t’as vu Mononoke au ciné :'(

    Tu m’étonnes que tu ais pris une claque…

    Pour ce qui est des autres oeuvres, je ne peux qu’approuver, même si je suis moins enthousiaste que toi au sujet de Beck (justement à cause de la pauvreté technique) et que j’ai réussi à esquiver le tsunami Naruto :P

  4. Pour la série Beck, je comprend parfaitement. Cette série m’a fait triper car proche d’un vécu personnel.
    Pour Naruto, c’est le premier amour quoi. Et il faudra que tu m’expliques comment tu as éviter ce tsunami :o

  5. Ah, tu es zikos ? Cool ça. Pour ma part je joue régulièrement de la gratte électrique mais j’en suis resté au stade compos / reprises dans le garage de mes potes ^^

    Et pour Naruto, disons que je n’étais pas encore très « anime » quand ça a débuté.
    Et puis les rares fois où je suis tombé dessus à la TV en VF, c’était d’un ridicule O_o
    Enfin je sais bien que c’est le manga qu’il faut lire…

  6. La VF de Naruto est une grosse d****.Je me rappelle être tombé sur un des premiers dans l’émission jeunesse de France 3 un samedi matin (vous savez, l’émission qui diffuse du contenu pour les petits). C’était au antipode de la version originale =x

    Et oui, je suis zikos. Ou plutôt j’étais car maintenant, à part grattouiller 4 accords sur une guitare, je ne fais plus grand chose.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :