Solanin Tome 1

Inoue Meiko et Taneda Shiego sont deux jeunes qui sont en couple depuis quelques années et qui cohabitent dans un petit appartement de Tokyo. Elle, c’est une « office lady », une employée de  bureau. Lui, il est illustrateur à temps partiel. Ensemble, il forme un couple a la vie plutot banale. Mais un jour, Meiko décide de prendre une décision qui va chambouler la vie de chacun : elle quitte son travail pour essayer de gouter à la joie de la liberté. Cet événement devient alors le point de départ d’une série d’événements avec, pour épicentre, la relation tumultueuse entre ces deux êtres.

solanin

Dans ce premier tome, Asano Inio réussit un incroyable pari. Alors que le scénario fait penser à un énième comédie romantique pour neo-adolescent, l’auteur choisit de traiter le sujet avec une approche diamétralement opposée. Il offre ainsi aux lecteurs une véritable tranche de vie qui évite le piège de la miévrerie profonde et qui, en nous introdusiant dans le quotidien de ce groupe de jeunes, fait rimer émotion avec réflexion. Car l’auteur, à travers son récit, pose énormement de questions mais sans jamais vraiment y répondre. Il se contente de peindre une réalité ou chacun de ses personnages essayent de choisir la meilleure des voies possibles.

solanin21Les personnages,  justement, sont le véritable moteur du récit et l’auteur leur donne toute la place nécessaire pour s’exprimer. Par exemple, son dessin utilise intensement les plans rapprochés sur les visages afin de les rendre les plus expressif possible. Il n’hésites pas non plus à créer de grandes et largues cases ce qui a pour conséquence d’aérer considérablement les planches. Le trait d’Asano Inio, parfaitement réussi, est sans doute comme ses personnages : il a besoin d’espace et de liberté. Il en ressort des planches magnifiques ou des paysages parfaitement détaillés côtoient un travail d’expression sur les visages maitrisés à la perfection.

Ajoutez à cela une conclusion poignante, vous obtenez un premier tome réussi. J’espère que le deuxième me procurera autant de plaisir.

Publicités

~ par Beck sur mars 20, 2009.

2 Réponses to “Solanin Tome 1”

  1. Inio Asano = <3

    J’ai préféré Le quartier de lumière, mais c’est plus sombre, voire un peu morbide.

    Et en bonus, en plus de l’histoire excellente, j’adore le chara design.

  2. Pas mal de gens ont moins aimé le second volume. Moi, j’ai aimé. Curieux d’avoir ton avis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :