Focus : Masamume Shirow

Ben voilà, il suffise que je dise que je vais continuer à parler essentiellement d’actualité pour que j’écrive une biographie basé sur Masamume Shirow.
Né le 23 novembre 1961 à Kobe, Masamume Shirow (士郎 正宗) est un nom de plume qui provient de Masamume, un célèbre forgeron japonais du 14ème siècle. Le véritable nom serait Oda Masanori. Il démarre sa carrière de mangaka en publiant dans différentes revues amateurs entre 1980 et 1984 alors qu’il étudie la peinture à huile à l’université d’art d’Osaka. Il est en particulier présent dans le fanzine Atlas qui accueille Black Magic, son premier titre publié à partir de février 1983. Une fois son diplôme obtenu, il devient professeur d’art dans une école supérieure.
Il est alors remarqué par Aoki Harumichi, président de l’éditeur Seishinsha, qui diffuse en 1985 son premier manga en tant que professionnel : Appleseed. Ce titre rencontre un franc succès et Masamume Shirow produit quatre tomes qui sont mis en vente entre 1985 et 1989. Pendant ce temps-là, Black Magic est réedité de manière professionnelle et en 1986, Masamume Shirow dessine Dominion. 1989 est l’année ou il démarre dans le magazine Young Magazine le titre Ghost in the Shell qu’il termine en 1996. Dès 1997, il publie une suite dans le même magazine intitulé Ghost in the shell 2 : Man/Manchine Interface. Puis, en 2003, l’éditeur Kodansha décide de mettre en vente Ghost in the shell 1.5 : Human Error Processor, une compilation de quatre chapitres mis de côté par Shirow. Ces chapitres correspondent à une première suite donnée par Masamume Shirow à Ghost in the shell que le mangaka décida d’arrêter. En parallèle de son travail sur Ghost in the shell, il publie le one shot Orion en 1991.
De nombreuses de ces oeuvres font l’objet d’adaptation animée. En 1986, il co-réalise avec Horoyuki Kitakubo un OAV basé sur un chapitre de son manga Black Magic. Puis, deux OAVs basés sur son univers sont mis en vente en 1988 : Appleseed et Dominion Tank Police. Ce dernier est doté d’une suite deux ans plus tard prénommé New Dominion Tank Police. En 1995, Production I.G. dévoile alors le film Ghost in the shell basé sur le manga du même nom et réalisé par Mamoru Oshii. Un deuxième film, Ghost in the Shell Innocence, est distribué en 2004 tout comme le film entièrement réalisé en 3D Appleseed.
Le studio Production I.G. s’attaque également à produire une première série animée sur l’univers de Ghost in the Shell. Prénommé Ghost in the Shell : Stand Alone Complex, elle est diffusée entre octobre 2002 et mars 2003. En 2004, une deuxième saison apparaît sous le nom de Ghost in the Shell : Stand Alone Complex 2nd GIG puis un film, Ghost in the Shell Solid State Society, voit le jour en 2006. Production I.G. multiplie également la réalisation d’OAV basé sur cet univers et trois courts métrages sont directement distribué en DVD : Ghost in the Shell Tachikomo no Hibi (2002), Ghost in the shell The laughing man (2005) et Ghost in the shell Individual Eleven (2006).
En 2007, John Woo produit Appleseed Ex Machina, une suite entièrement en 3D au premier film tandis que Masamume Shirow participe à la création de Ghost Hunt, un projet dans le cadre du vingtième anniversaire du studio Production I.G. Le mangaka prend ensuite part au projet Real Drive, une série télévisée en vingt-six épisosdes diffusées à partir du mois d’avril 2008 et pour laquelle il est accrédité du concept original.

Ben voilà, il suffise que je dise que je vais continuer à parler essentiellement d’actualité pour que j’écrive une biographie basé sur Masamume Shirow…

GITSNé le 23 novembre 1961 à Kobe, Masamume Shirow (士郎 正宗) est un nom de plume qui provient de Masamume, un célèbre forgeron japonais du 14ème siècle. Le véritable nom serait Oda Masanori. Il démarre sa carrière de mangaka en publiant dans différentes revues amateurs entre 1980 et 1984 alors qu’il étudie la peinture à huile à l’université d’art d’Osaka. Il est en particulier présent dans le fanzine Atlas qui accueille Black Magic, son premier titre publié à partir de février 1983. Une fois son diplôme obtenu, il devient professeur d’art dans une école supérieure.

Il est alors remarqué par Aoki Harumichi, président de l’éditeur Seishinsha, qui diffuse en 1985 son premier manga en tant que professionnel : Appleseed. Ce titre rencontre un franc succès et Masamume Shirow produit quatre tomes qui sont mis en vente entre 1985 et 1989. Pendant ce temps-là, Black Magic est réédité de manière professionnelle et en 1986, Masamume Shirow dessine Dominion. 1989 est l’année ou il démarre dans le magazine Young Magazine le titre Ghost in the Shell qu’il termine en 1996. Dès 1997, il publie une suite dans le même magazine intitulé Ghost in the Shell 2 : Man/Manchine Interface. Puis, en 2003, l’éditeur Kodansha décide de mettre en vente Ghost in the Shell 1.5 : Human Error Processor, une compilation de quatre chapitres mis de côté par Shirow. Ces chapitres correspondent à une première suite donnée par Masamume Shirow à Ghost in the Shell que le mangaka décida d’arrêter. En parallèle de son travail sur Ghost in the Shell, il publie le one-shot Orion en 1991.

De nombreuses de ces œuvres font l’objet d’adaptation animée. En 1986, il co-réalise avec Horoyuki Kitakubo un OAV basé sur un chapitre de son manga Black Magic. Puis, deux OAVs basés sur son univers sont mis en vente en 1988 : Appleseed et Dominion Tank Police. Ce dernier est doté d’une suite deux ans plus tard prénommé New Dominion Tank Police. En 1995, Production I.G. dévoile alors le film Ghost in the Shell basé sur le manga du même nom et réalisé par Mamoru Oshii. Un deuxième film, Ghost in the Shell Innocence, est distribué en 2004 tout comme le film entièrement réalisé en 3D Appleseed.

Le studio Production I.G. s’attaque également à produire une première série animée sur l’univers de Ghost in the Shell. Prénommé Ghost in the Shell : Stand Alone Complex, elle est diffusée entre octobre 2002 et mars 2003. En 2004, une deuxième saison apparaît sous le nom de Ghost in the Shell : Stand Alone Complex 2nd GIG puis un film, Ghost in the Shell Solid State Society, voit le jour en 2006. Production I.G. multiplie également la réalisation d’OAV basé sur cet univers et trois courts métrages sont directement distribué en DVD : Ghost in the Shell Tachikomo no Hibi (2002), Ghost in the shell The laughing man (2005) et Ghost in the shell Individual Eleven (2006).

En 2007, John Woo produit Appleseed Ex Machina, une suite entièrement en 3D au premier film tandis que Masamume Shirow participe à la création de Ghost Hound, un projet dans le cadre du vingtième anniversaire du studio Production I.G. Le mangaka prend ensuite part au projet Real Drive, une série télévisée en vingt-six épisosdes diffusées à partir du mois d’avril 2008 et pour laquelle il est crédité du concept original.

Publicités

~ par Beck sur septembre 8, 2009.

4 Réponses to “Focus : Masamume Shirow”

  1. C’est pas plutôt Ghost Hound ?

  2. Il a aussi réalisé des armures pour le MMORPG Rising Force Online.
    http://mmorpg.qj.net/Codemasters-hosts-RF-Online-Shirow-armor-promo/pg/49/aid/113696

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :